PETITE COLLECTION DE CURIOSITES : KALOR UR VAMM

« Kalon ur vamm  » de Sofi Le Hunsec et Yves Ribis. Berceuses de Bretagne (vol 1 et 2)

C’est une maman, Sophie, qui chante et un papa, Yves, qui joue de la guitare, s’occupe des arrangements et de la prise de son. Pour et avec leurs enfants ils ont fait deux bien jolis disques. Accompagnés par quelques flûtes, une harpe et un quatuor à cordes ils proposent un répertoire de chansons bretonnes. Compositions, arrangements, croisements, emprunts, réécritures et mélanges, tout est bon pour composer ce beau bouquet de musiques : 13 belles et bonnes berceuses, un instrumental, deux comptines et un jeu de doigts.

Sophie Le Hunsec est une magnifique chanteuse. Sa voix souple et franche, sans afféterie, est idéale pour ce répertoire. Sur le second CD quelques chansons sont interprétées par Véronique Bourjot et Bleunwenn Mevel, deux chanteuses également talentueuses. Pour ceux qui ne connaissent pas la langue bretonne (pas un mot de français dans les CD) c’est une très belle occasion pour découvrir ses saveurs et ses parfums. Quant à l’accompagnement musical, il est à la fois sobre et élégant, inventif et toujours au service de la chanson – pas de place ici pour les démonstrations de virtuosité tant dans le jeu des instrumentistes que dans l’écriture musicale.

kuv_1_2

Les versions instrumentales des chansons qui complètent le programme du CD 1 invitent sans doute à les chanter soi-même mais c’est aussi – surtout ? – l’occasion de prolonger la rêverie. C’est vraiment tout en douceur, les plages font toutes entre 4 et 5 minutes 30 et les parties musicales sont, la plupart du temps, répétées sans variations : l’effet est quasi hypnotique. Idéal pour glisser vers le sommeil, les berceuses sont faites pour ça !

Le livret donne les paroles des chansons en breton et en français. On peut y lire ceci, qui, je crois, dit l’essentiel :

« Le symbole de la mère dans les cultures bretonnes et celtiques remonte aux âges les plus anciens. Il en est de même pour les berceuses qui se transmettent de cœur en cœur depuis la nuit des temps.

Kalon ur Vamm, « Le cœur d’une mère » se veut le trait d’union entre ces chants universels enfouis dans les mémoires et l’expression musicale contemporaine.

Demain, les moyens de communication seront sans doute sophistiqués et plus nombreux, mais rien ne pourra remplacer le chant d’une mère pour son enfant. »

« Kalom ur vamm » Berceuse de Bretagne Ar nevez

Les deux CD sont réunis dans un coffret. On peut se le procurer auprès de la Coop Breizh .

Si vous voulez écouter plus de musiques bretonnes pour les enfants je vous suggère d’écouter « Comptines et berceuses de Bretagne » Didier jeunesse 2009, un très beau livre-disque qui propose « 28 berceuses, comptines danses ou complaintes en breton ou en gallo pour découvrir la Bretagne dans toute sa diversité et sa richesse ». Comme toujours dans cette collection, c’est du beau travail.

A découvrir aussi le groupe « Les ours du Scorff » (5 CD et un livre). Deux chanteurs de musique traditionnelle bretonne accompagnés par d’excellents musiciens proposent des chansons de leur composition, souvent humoristiques et plutôt bien troussées. Les musiques et leur interprétation sont souvent « bretonnantes », mais d’autres traditions musicales sont également présentes dans le répertoire.

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire