PETITE COLLECTION DE CURIOSITES : EN VOITURE AVEC LE ROI DES PAPAS DE VINCENT MALONE

Précisions liminaires que l’on peut passer si l’on sent qu’on ne va pas avoir le temps de lire toute la chronique. Vincent Malone est un drôle d’oiseau. Je lui consacrerai bientôt une chronique « portrait d’artiste ». Vous y trouverez pas mal d’informations sur sa bio-disco-biblio-musico-bidulographie.

roi des papas

Parmi tous ceux qu’il a enregistrés, j’ai choisi de chroniquer ce CD et je l’ai rangé dans la rubrique curiosités mais à vrai dire :

1. Il aurait aussi bien pu figurer dans ma discothèque idéale

2. J’aurais pu aussi bien en choisir un autre pour une chronique « curiosités », ils le sont presque tous, hors-normes, les CD du Roi des papas.

3. En fait, Vincent Malone est idéalement hors-norme. Voilà.

Maintenant, la chronique pour de bon

Bienvenue sur « Radio papa.voiture FM » c’est le sous-titre.

61 plages et 75 minutes : vous allez entendre une émission de radio pour enfants des plus improbables. En plus des chansons (toutes dans le plus pur style « roi des papas ») il a des interviews, des sketches, des appels d’auditeurs, des jeux, des blagues nulles, un bulletin météo, les infos, des jingles, enfin, tout ce qu’on entend habituellement sur les ondes. Bien entendu, tout ça est cuisiné à la sauce Malone. Pour vous donner une idée plus précise de l’objet du délit je choisis quelques plages et je vous les commente:

1. Plage 5 « Galère » une chanson rap parodique sur les départs en vacances. Bien vue, bien faite, très drôle et sans doute très « parlante » pour pas mal de familles.

2. Plage 9 et 10 L’animatrice propose à son invité (le roi des papas donc) d’écouter une chanson « pour les tout-petits ». Rien que l’intitulé l’inquiète. La chanson démarre et, en effet, elle est nulle. Vincent demande qu’on arrête tout de suite. S’en suivent des commentaires désobligeants à l’endroit de la chanson. C’est vrai que les chansons pour les tout-petits, des fois c’est … comment dire … .

3. Plage 15, « Y’a ka rouler », un très bon reggae sur l’ennui en voiture. C’est une chanson typique de son répertoire où l’on appréciera une fois encore l’étonnante plasticité de sa voix (1) et l’aisance avec laquelle il s’approprie tout un tas de styles musicaux.

4. Plage 21, une pub délirante: la montre-excuse qui invente des motifs farfelus pour justifier vos retards. Et farfelu, c’est peu dire.

5. Plage 30, une comptine (une vrai, pour apprendre à compter) façon Malone; forcément c’est pas comme d’habitude. Ca commence par un hérisson écrasé …

6. Plage 42, Luc, Yoann et la princesse Lépala : « En route pour Mars ». Une parodie de Star Wars bien givrée. J’en profite pour signaler que les nombreuses voix que l’on entend sur le disque – chanteurs (- euses) et surtout comédiens (- iennes), sont toutes excellentes.

7. Plage 58, « Les stations services » : encore une chansonnette très bien vue. Ah oui, au fait, pour ceux qui n’aurait pas suivit, c’est un CD à thème autour des voyages en voiture.

8. Plage 61, le casting du CD présenté en détail par le Roi des papas. Excellente idée, on s’intéresse rarement à l’envers du décor ; c’est l’occasion de découvrir tous les talents qu’il faut réunir pour réaliser un CD.

Vincentmalone

Voilà un aperçu sommaire mais suffisamment évocateur (enfin, j’espère) pour vous donner envie de partir en vacances avec le roi des papas. Le voyage paraîtra moins long, promis.

Si vous avez des, disons, moins de 6 ans avec vous, prévoyez quand même autre chose, pas sûr que tout les passionne. Sinon, soit dit entre-nous, ça s’écoute assez bien même sans enfants. Bon, pas forcément pour une petite virée romantique entre amoureux, c’est vrai, mais pour les autres essayez, vous m’en direz des nouvelles.

(1): Il me fait penser un peu à Steve Waring, bien que dans un genre assez différent. Une voix avec à la fois des basses magnifiques et un registre très étendu. Aussi à l’aise avec le parlé – ce sont deux très bons conteurs – qu’avec le chanté. Je reviendrai sans doute sur ces questions dans les « portraits d’artistes » (à venir) de nos deux Castafiores.

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire