PORTRAIT D’ARTISTE : TARTINE REVERDY

Tartine, c’est parait-il son vrai prénom, est alsacienne et musicienne. Elle écrit la musique et la plupart des textes de ses chansons. Elle les chante aussi et de quelle façon ! Sa voix – couleur, grain, émotion – ne ressemble qu’à elle.

tartine1

Elle chante à la première personne ses rêves, ses colères, ses désirs, ses rencontres, ses fantaisies, son amour de la nature. Son humour n’est jamais lourd, l’expression des émotions jamais mièvre. Son répertoire s’adresse plutôt aux « grands »- disons à partir de 6 ans – et souvent on se dit que certaines chansons pourraient taper dans le mille du cœur des « encore plus grands » – disons les « préados ». Cela dit, mes enfants (3 et 5 ans au moment où j’écris ces lignes) sont d’authentiques fans.

Tartine (qui joue du piano et de l’accordéon) a bien de la chance d’avoir trouvé des complices aussi talentueux que Anne (Anne List : contrebasse, basse, trompette et chant) et Joro (Joro Raharinjanahary: guitare, percussions et chant). Le trio, qui arrange et interprète toutes les chansons, a vraiment « une patte », un style bien à lui : jamais chargé – peu de parties instrumentales mais les bonnes !- très précis, inventif avec pas mal de belles polyphonies vocales et beaucoup d’humour.

S’il fallait résumer l’univers de Miss Reverdy en une phrase, je dirais qu’elle écrit des « chansons pour ». Plutôt que de passer son temps à s’apitoyer sur le monde qui va mal, ou de regarder ailleurs en chantant des jolies histoires sans prise avec le réel, Tartine cherche dans son cœur et dans le monde ce qui peut rendre la vie plus belle. Je pense en l’écoutant à ces phrases magnifiques d’Italo Calvino:  » L’enfer des vivants n’est pas chose à venir, s’il y en a un, c’est celui qui est déjà là, l’enfer que nous habitons tous les jours, que nous formons d’être ensemble. Il y a deux façons de ne pas en souffrir. La première réussit aisément à la plupart : accepter l’enfer, en devenir une part au point de ne plus le voir. La seconde est risquée et elle demande une attention, un apprentissage continuel : chercher et savoir reconnaître qui et quoi, au milieu de l’enfer, n’est pas l’enfer, et le faire durer, et lui faire de la place. »

Cette seconde voix, qu’assurément elle choisit de suivre, donne à son travail un élan vital irrésistible. Les enfants, toujours du côté de la vie, y sont bien entendu très sensibles. Quant aux adultes, gageons qu’à l’écoute des chansons de Tartine ils retrouveront assez d’enfance en eux pour se laisser contaminer par cette belle énergie positive.

Discographie

tartine6

A la fraîche … chansons intimes
1999
Premier album de Tartine, ça n’est pas encore de la musique pour enfants. On y découvre les chansons poétiques d’une jeune femme que la première personne n’effraie pas. L’instrumentation est sobre : piano ou accordéon soutenus par la contrebasse complice de Brigitte Radal.

tartine5

Chacun comme chez soi
Là-haut production 2003
Enregistré au festival Summerfield en aout 2002
Ce CD « en public » est malheureusement indisponible. Les sept extraits de chansons que l’on peut entendre sur le site de Tartine nous font bien regretter cette absence. Allez Là-haut Production, un beau geste, rééditez-le !

tartine4

Madame je veux
Là-haut production 2006
15 chansons bien écrites, bien arrangées, bien interprétées.
Un joli digipack jaune avec un livret tout aussi jaune où l’on trouve les paroles des chansons.
La moitié des textes sont écrits en collaboration avec Véronique Borg. Il y a plein d’enfants sur le disque.
Mes titres préférés: « Un petit homme » (un bijou), « Une belle kalash » (sortez vos mouchoirs, moi, ça m’a pris à la gorge), « Pas d’pot », « Si beau, si bon ». A noter la joyeuse combinaison trio de kazoo /castagnettes sur « Inspectrice en frigidaires » (une chouette chanson)

tartine3

Rouge tomate
Là-haut production 2009
C’est mon Tartine préféré, je vous en ai déjà parlé en détail dans la série « La discothèque idéale de Monsieur Mandarine ».

c'est très bien de tartine reverdy

C’est très bien
Là-haut production 2012
C’est aux deux tiers une compilation : 2 chansons de « Chacun comme chez soi » (avec de nouveaux arrangements très réussis), 4 de « Rouge tomate », 4 de « Madame je veux ». Les six chansons inédites sont … très bien.

www.tartinereverdy.com
http://tartine.reverdy.free.fr

L’une ou l’autre de ces adresses vous conduiront vers le joli site de la compagnie. Vous y découvrirez que Tartine Reverdy propose aussi des spectacles et des ateliers autour de son répertoire.

Vous pouvez aussi la rejoindre sur facebook : tartine reverdy-compagnie

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire