LA DISCOTHEQUE IDEALE DE MONSIEUR MANDARINE : AU LOUP DE HELENE BOHY

Les talents de musicienne d’Hélène Bohy, tant comme chanteuse que comme compositrice ou arrangeuse ne sont plus à démontrer. Je lui consacrerai bientôt une chronique « portrait d’artiste », laissez-moi juste le temps de me pencher un peu sur sa biographie et sa copieuse discographie. Je n’ai pas encore mis la main sur tous ses albums. En attendant, jetons un œil et une oreille sur « Au loup ».

Trois choses en particulier me font ranger ce CD dans ma discothèque idéale : le thème du loup abordé avec humour et sans mièvrerie, les beaux textes de Jeanne-Marie Pubellier et la présence du scateur émérite et exubérant hurluberlu Daniel Huck.

au_loup

Au programme 10 chansons, trois textes dits et deux contes.

L’album commence par une perle typiquement à la façon de Dame Bohy : une chanson traditionnelle arrangée aux petits oignons, ici couleurs jazz. Et puis surprise, un texte dit sans musique. Cette Jeanne-Marie a ma fois une bien jolie plume, le thème du loup l’inspire. Elle signe le texte de la chanson suivante, puis à nouveau un petit poème. Viens ensuite un autre traditionnel chanté par les enfants puis à quatre voix accompagnées par une contrebasse solitaire, ça sonne ! Etc.

Tout l’album est du meilleur tonneau.

Deux ou trois choses encore.

On trouve sur ce CD tout ce qui fait le style des albums d’Hélène Bohy : beaucoup de voix d’enfants, beaucoup de polyphonies vocales, des chansons traditionnelles arrangées avec respect et inventivité, le jazz – ici avec la complicité des excellents Matthieu Dalle et Philippe Berthe (qui se souvient du regretté groupe « jazz vocal » T.S.F ?).

Ma chanson préférée du disque, « Le rap du loup » est une merveille. Avec ce CD, rarement à ma connaissance (et à mon goût) on avait aussi bien parlé du loup aux enfants. Cette chanson touche à l’essentiel. Inutile de préciser que comme pour toutes les « grandes » chansons pour enfants les adultes y trouvent aussi leur compte- pour la musique comme pour le texte.

Enfin, idée géniale, le rôle du loup est confié à Daniel Huck, hurluberlu émérite et exubérant scateur. Tout au long du disque, il apparaît et disparait, tantôt chantant, tantôt parlant. Fourbe ici, geignard là, menteur, sûr de lui, drôle, fort, sympa ou pitoyable. Oui le loup peut être un personnage complexe. Il nous ressemble tant.

loup

Le loup, comme chacun sait, aide les enfants à maîtriser et dépasser leurs peurs. C’est le sens de sa présence dans tant de contes, de légendes et de chansons. Avec « Au loup » d’Hélène Bohy le thème s’étoffe et prend de l’ampleur. L’animal reste sauvage mais il devient familier, il est méchant certes, mais on peut dialoguer avec lui.

De tous les loups qu’il nous faut affronter dans nos vies, celui qui est en nous est peut-être le plus malin, le plus dangereux et en tout cas le mieux caché. Ce disque, je crois, prépare à la rencontre.

Le livret donne tous les textes et, chanson par chanson (merci), les instruments utilisés. Il est agrémenté de rares dessins et de quelques photos. On peut lire au dos du CD : « Chansons pour rire et réfléchir. Age préférentiel 5 à 11ans »

********

« Au loup » Hélène Bohy
Enfance et musique 1996 Réf : EMCD 296

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire