LE PROJET ASSOCIATIF

Depuis sa création, Mandarine, par son action, s’oppose au rouleau compresseur du consumérisme et à l’individualisme triomphant qui, un peu plus chaque jour, pulvérisent la société en unités singulières, perpétuellement insatisfaites et toujours plus intolérantes vis-à-vis (sinon totalement inconscientes) du désir des autres.

Mandarine et les autres

L’association se propose de (re)tisser des liens entre les individus.

Les enfants sont au centre du projet.
Ceux qui les entourent, parents (au sens large), éducateurs de toutes sortes (assistantes maternelles, instituteurs, animateurs, éducateurs…) sont systématiquement invités à se joindre à l’action, à en être partie prenante quelle que soit sa forme : spectacle, bal, animations…

La participation, l’échange, l’implication sont donc toujours privilégiés dans notre travail, au détriment de la consommation passive, du «tape à l’oeil», de la performance et de la compétition. L’ensemble de nos activités au service de cette «philosophie» s’articule autour d’un répertoire original et de quelques formes principales.

Association Mandarine

LE RÉPERTOIRE : 

A l’exception de quelques danses traditionnelles ou reprises d’autres groupes, le répertoire de Mandarine est entièrement original. Il est régulièrement enrichi par de nouvelles compositions. C’est la matière ou le support principal de toutes nos actions sur le terrain, ateliers et spectacles. Pour une diffusion plus large nous proposons des enregistrements sur CD ou téléchargeables et des recueils « papiers ».

Les danses de mandarine

1. Les danses. En couple, par trois, quatre, en petites ou grandes rondes, en files indiennes… toutes les combinaisons sont explorées et proposées. Les pas sont le plus souvent très simples. On les apprend vite et dès le plus jeune âge on peut les danser avec « les plus grands » et les adultes.Les musiques, comme pour les autres chansons de notre répertoire, sont variées et ouvertes à des interprétations multiples.Les pas de danse eux-mêmes ne sont pas figés et s’accommodent très bien de l’inventivité des danseurs.

2. Les chansons d’animation
Jeux de nourrices et jeux de doigts, chansons à gestes ou à répondre, formulettes et énigmes, ce qui compte ici, c’est l’interaction, le partage du rire et de l’émotion. Les chansons de ce type sont l’occasion de rencontres ; elles offrent souvent le moyen de s’y impliquer et de participer pleinement à l’enrichissement mutuel.

Illustration Mandarine

3. Les autres chansons
Il y a aussi dans notre répertoire des chansons que l’on écoute simplement, que l’on reçoit sans autre implication (mais c’est déjà beaucoup) que la réceptivité à ce que dit celui qui chante, en mot comme en musique. La tolérance, le respect et les bienfaits des différences, le partage et la solidarité sont nos principaux thèmes.
Le quotidien et le monde imaginaire y font bon ménage, les chansons purement fantaisistes ne sont pas oubliées. Humour et poésie sont le plus souvent conviés à donner le ton.

4. Les contes
Généralement inclus dans nos spectacles musicaux, nos contes répondent aux chansons et nous permettent de développer nos thèmes sur un autre mode.

Monsieur Mandarine

LES FORMES :

D’une façon générale, notre répertoire de jeux, danses, chansons et contes et les pratiques d’animation qu’il suscite étant des outils privilégiés de notre projet, leur transmission aux adultes qui accompagnent les groupes d’enfants prolonge notre action au-delà de notre présence et représente un enjeu majeur dans notre démarche.

1. Les bals

Moments privilégiés de convivialité, les danses collectives nous ouvrent aux autres et à nous même. Le mélange des âges, la rencontre avec des personnes qui ne font pas partie de notre entourage familier, le contact physique (de plus en plus rare aujourd’hui), tout concourt à une plus grande richesse des liens qui nous relient aux autres et au monde.

2. Les concerts

Quels que soient l’âge et le nombre des participants, quels que soient le nombre de musiciens et les combinaisons musicales proposées, nos concerts sont toujours un moment d’échange au cours duquel le public est invité à devenir acteur et pas seulement consommateur du spectacle auquel il assiste.

benoit viquesnel

3. Les animations et formations

Nous intervenons dans les crèches, les haltes-garderies et les écoles autour de l’éveil musical.
Nous privilégions les ateliers réguliers et le long terme en général, ainsi que la formation des professionnels qui permet une pratique au quotidien au-delà de notre intervention.

4. Les enregistrements
Nos disques reprennent les chansons de notre répertoire « de terrain ».
Aux intérêts spécifiques de chaque chanson nous ajoutons des propositions musicales : variété des styles, des instruments et de leurs combinaisons, des voix et des interprétations. Nous défendons plutôt la richesse et la sensualité des instruments acoustiques.